fan d'éric close

pour les fans d'éric.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Souvenirs (parodie...)

Aller en bas 
AuteurMessage
martin7
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 25
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Souvenirs (parodie...)   Dim 2 Mar - 2:53

bon alors voici ma nouvelle parodie, je ne vous la poste pas en entier la suite viendra plus tard...
comme d'habitude âme sensibles s'abstenir... lol! drapeau
je vous préviens elle est très longue!

**********************************
SOUVENIRS

Samantha était allongée sur le divan. Le D.Muller grand psychologue la suivait depuis deux ans déjà.
- Parlez moi de la jeune fille que vous étiez….
Sam était plongée dans ses pensées qui la ramenaient quelques années en arrière à l’âge de 13ans.


Sam était en plein déménagement, sa mère était divorcée depuis trois ans ; encore une histoire qui s’était mal finie.
Elle avait mis suffisamment d’argent, pour pouvoir s’acheter cette maison à Staten Island.
Ce n’était pas le quartier de Beverly, mais elle n’en attendait pas autant, c’était tout a fait ce qu’elle avait espéré pour elle et ses enfants. Toutes les maisons se ressemblaient, il n’y avait que la couleur des façades qui les distinguait les unes des autres. Celle de Sam était bleu clair tout en bois. C’était une maison tout a fait modeste. Elle allait devoir partager sa chambre avec sa sœur car il n’y avait que deux chambres avec le salon et la cuisine. Il y avait un petit jardinet devant la maison qui était bien suffisant pour la mère de Sam qui n’avait pas trop de temps à consacrer au jardin. Elles avaient habité treize ans dans le Connecticut à Hatford. Il était temps d’en changer avait dit sa mère ; les souvenirs du passé resteraient à tout jamais derrière elle.
Elles étaient arrivées dans un pick-up rouge. Elles n’avaient pratiquement pas de meubles juste une table et quelques chaises, un cadeau que leur avaient fait ses parents pour son mariage. Le reste, quelques cartons avec des affaires personnelles. C’était plutôt une belle journée, le déménagement ne serait pas trop long Sam et sa sœur prirent quelques cartons et commencèrent à tout déballer.
- Sam, tu veux bien ramasser ta poupée par terre ; on va finir par lui marcher dessus et tomber. Au moment de s’abaisser pour la ramasser, elle vit à deux pas de là, en face, devant la maison blanche à côté, que quelqu’un l’observait, c’était un garçon à peu près du même âge qu’elle. Il tenait une balle dans sa main qu’il faisait rebondir par terre. Sam fit comme si elle ne l’avait pas vu. A ce moment même une moto pétaradant arriva et s’arrêta juste devant ; un jeune homme en descendit, ça devait être le frère de l’autre garçon, il lui dit.
- Danny au lieu de jouer comme un idiot avec la balle tu ferais mieux de me donner un coup de main. Et c’est comme ça qu’elle sut comment il s’appelait…
Quelques jours après son arrivée, Sam devait faire son entrée dans son nouveau collège, elle avait appréhendé ce jour là, car elle ne connaissait personne et ça la mettait mal a l’aise, surtout qu’elle n’était pas très douée pour se qui était d’aborder les autres. Dans son uniforme elle se sentait gourde, surtout qu’elle n’aimait pas mettre de jupe à cause de ses jambes qu’elle trouvait trop fortes et qu’elle aimait dissimuler plutôt dans un pantalon genre salopette, c’est comme ça qu’elle se trouvait bien.
- Salut, tu es nouvelle ? oh ! excuse moi, mais je m’appelle Elena Delgado.
- Oh ! Spade ! Samantha Spade.
Elena prit Sam par le bras comme si elle la connaissait depuis toujours et l’entraîna plus loin dans la cour; elles se dirigèrent vers un groupe de garçons et Sam eu un moment d’hésitation et Elena la rassura en lui disant.
- Mes amis n’ont jamais mangé personne.
Sam se sentit un peu honteuse et la suivit.
- Je vous présente la nouvelle. Sam ! et voici Tomy le plus amusant de la bande mais le plus grand voleur que je connais ; n’oublie pas de me rendre le livre que je t’ai prêté avant les vacances ! Elle ne le laissa pas placer un mot qu’elle passa au suivant. Lui c’est Miguelito le meilleur basketteur de toute l’école.
C’était un garçon tout en jambes il était beaucoup plus grand que les autres.
-Enfin, le plus filou et le plus….
Sam le regarda un instant et elle reconnu tout de suite son visage, c’était son voisin qu’elle n’avait pas revu depuis le déménagement, elle s’était demandée ou il était passé. Ils se regardèrent un instant et fit mine de ne pas la reconnaître. 
-« on lui donnerait le bon dieu sans confession, c’est aussi un ami d’enfance, sa grand-mère s’occupait de moi quand j’étais toute petite comme ça ! »
 elle lui fit signe avec la main ; c’est une sacrée femme Ma Alvarez, elle nous a élevé ensemble c’est un peu comme si c’était un frère.
Sam écoutait attentivement Eléna tout en s’éloignant du groupe.
La journée passa et Sam rentra chez elle. La rentrée ne s’était pas trop mal passée, malgré l’emploi du temps chargé, elle trouverait un peu de temps libre pour se retrouver entre amis.
- Sam ! fait tourner la corde ! Elle et sa sœur étaient assises devant la porte sur les marches de l’escalier ; leur mère arriverait sûrement très tard a cause de son travail et Sam qui était la plus grande des deux, devait préparer le repas du soir avant que sa mère arrive. « Plus vite Sam ! Pendant qu’elle était occupée à faire tourner la corde quelqu’un s’approchait vers elles. C’était Danny.
- Salut !
Depuis les présentations, ils ne s’étaient pas encore adressé la parole.
- Oh ! Salut !
Ne sachant pas quoi rajouter elle lâcha la corde qu’elle tenait dans sa main, et lui fit signe de s’assoir sur les escaliers.
- J’ai pas beaucoup l’temps ; ma grand-mère m’a filé une rouste parce que j’ai traité mon frère d’incapable.
- Et où sont tes parents ? Je ne les ai pas encore vus ?
- Mes parents sont plus là. Ben v’la le frèro.
Une moto venait de s’arrêter juste devant la maison de Danny. Il traversa de l’autre côté et fit un signe de la main à Sam qui resta la à le regarder s’éloigner.
-Sam est amoureuse, Sam est amoureuse, lui chantonnait sa sœur.
- Tais toi, tu dis n’importe quoi !
Elle reprit ce qu’elle était en train de faire et il était déjà 7h. le soleil venait de disparaître juste derrière la maison de Danny.

- Samantha, rappelez vous a quel moment, avez vous eu des sentiments pour un garçon ?
Sam se replongea aussitôt dan ses pensées les plus profondes.

C’était pendant un cours de chimie, les élèves s’étaient regroupés autour du prof. Pour voir ce qu’il était en train de leur expliquer et comme Danny était placé juste derrière Sam, il cria tout fort « oye nena ! la carne de burro no se transparenta » Un éclat de rire se fit dans la classe Sam se sentit visée, mais comme elle ne comprenait pas un mot d’espagnol, Elena lui dit qu’elle lui expliquerait tout à l’heure.
Alvarez ! Toujours les mêmes ! veuillez sortir de mon cours immédiatement.

Elena et Sam étaient assises au fond en train de déguster les frites avec du poulet qu’ils avaient servi à la cantine.
- Tu vois il ne faut pas que tu fasses attention à toutes ses bêtises, il l’a dit sans le penser ! Il aime se faire remarquer comme beaucoup de garçons de son âge !
- Oui, mais ce n’est pas toi qu’il a ridiculisé devant tout le monde !
- Moi je pense qu’il a un petit penchant pour toi ! Je connais Danny, et il ne se serait pas fait remarquer si tu lui avais pas tapé dans l’œil.
Sam pensa à ça toute l’après midi, elle n’était pas convaincue de ce qu’Elena lui avait dit à propos de Danny. Elle n’avait pensé à aucun moment que ce garçon aurait le béguin pour une fille comme elle. Il était beaucoup trop mignon pour elle, c’est ce que pensait Sam en rentrent chez elle.
La pluie commença à tomber elle avait oublié le parapluie que sa mère lui avait dit de prendre au cas où ! Pour une fois elle aurait mieux fait de l’écouter.
Elena devait rejoindre Sam chez elle pour un devoir de math. vers 6h. Sam était trempée des pieds à la tête. Elle enfila vite son pyjama pour être au chaud, en attendant qu’Elena vienne, elle se prépara un bon goûter avec des tartines au beurre de cacahouète, c’était son truc préféré, et une tasse de thé pour se réchauffer. Elle regarda par la fenêtre pour guetter son arrivée, il n’avait pas plu comme ça depuis que Sam était arrivée dans cette ville. La pluie battait sur les carreaux et Sam regardait droit devant elle la maison de Danny. Il était peut être rentré ? On frappa à la porte, c’était Elena toute dégoulinante.
- « Madre de dios que tiempo? » Elle s’ébroua comme font les toutous quand ils sont mouillés. Sam lui passa quelques affaires de rechange et elles se mirent sur le canapé pour commencer à travailler. La mère de Sam n’était pas encore rentrée et sa petite sœur était chez Mme. Ollivers, c’était elle qui la récupérait tout les soirs quand elle sortait de l’école, c’était plus facile pour Sam car elle avait un peu plus le temps pour faire ses devoirs, ensuite au moment de préparer à manger elle devait la récupérer chez elle. Elles n’avaient pas trop le cœur à travailler. Sam proposa de mettre un peu de musique, elle avait un appareil qui commençait à dater il devait certainement appartenir à son père. Elle chercha sur les étagères un disque qu’elle aimait beaucoup écouter du groupe Supertramp
Sam prit la main d’ Elena et elles se mirent à danser.
-Tu sais quoi ?
- Dis moi Elena ?
- Et si j’organisais une fête et j’invitais tous les copains et copines, ce serait une bonne idée ?
- Quoi ! là, tout de suite !
- Non ! je me disais, que je pourrais profiter de l’absence de mes parents samedi pour les inviter ?
Sam arrêta la musique et les filles se jetèrent sur le canapé a nouveau.
- Samedi tu dis ? Mais ça nous laisse à peine 3 jours pour tout préparer !
- Fais moi confiance, j’ai ma petite idée.
Sur ce, Elena rentra très tard chez elle et Sam oublia de récupérer sa petite sœur chez Mme Ollivers. Elle allait se faire taper sur les doigts par sa mère quand elle rentrerait.
Le soir dans son lit elle repensa à la fête et elle s’imaginait avec tous ses copains et copines et surtout , à Danny.
- Sam réveille toi ! Tu vas être en retard !
Sam se leva enfila son uniforme qu’elle détestait par dessus tout et prit un morceau de pomme pour son petit déjeuner, elle la mangerait plus tard. Elle fila en vitesse et fit un détour pour aller chercher Elena qui habitait à deux pas de chez elle. En cours d’histoire pendant que la prof. expliquait au tableau et qu’elle avait le dos tourné Elena fit signe à tomy qui était assis à côté de Sam de lui donner le message qu’elle venait de lui tendre. Sam le prit et le lut discrètement.
Ce soir à 5h. rendez vous à la bibliothèque.
Elle savait de quoi il s’agissait, elle confirma d’un signe de la tête.
************************************
bon suite au prochain épisode...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fan-d-eric-close.bbgraph.com
Mrs Fitzie
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 29
Localisation : Bruxelles (dans les bras de Martin si possible)
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: Souvenirs (parodie...)   Jeu 6 Mar - 8:53

Je n'attends que la suite pour voir où tu vas nous emmener. Et Sam qui aime Danny, ça peut être intéressant. Même si c'est pas mon premier choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mrsfitzie
martin7
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 25
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Souvenirs (parodie...)   Ven 7 Mar - 10:36

bon la suite arrive bientôt le temps de la modifier et tout le reste...

@mrs Fitzie: t'inquiète pas tu peux me faire confiance^^ enfin j'en suis pas aussi sûr^^... Danny/Sam ça peut être marrant c'est vrai happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fan-d-eric-close.bbgraph.com
martin7
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 25
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Souvenirs (parodie...)   Dim 23 Mar - 10:21

suite:

***************************************

Il y avait une bibliothèque dans l'enceinte de l'école, mais elles préféraient se retrouver en dehors à la bibliothèque municipale, elle était beaucoup plus grande et comportait une cafétéria

ce qu'il n'y avait pas dans l'autre. Les deux filles s'installèrent confortablement sur les banquettes rouges et commencèrent à faire la liste de tous les invités.

-Pour bien il faudrait 2 filles et 1 garçon et ce serait parfait.

Elena leva la tête de la liste et regarda en direction des baies vitrées, il y avait un garçon ou plutôt le garçon qu'il lui fallait. Ni une ni deux, elle se leva et se dirigea vers lui. Sam se demanda ce qui lui arrivait et très vite elle comprit ce qu'elle était en train de faire.

- Elena Delgado ! Tu ne te rappelles pas de moi ? Nous étions ensemble en primaire.

Le garçon la regarda dans un premier temps en essayant de se rappeler qui pouvait bien être cette fille ; puis il se rappela d'elle, en effet ça faisait 3 ans qu'il ne l'avait pas revue, Martin Fitzgérald, c'était un garçon très gentil, c'est le souvenir qu'elle avait gardé de lui et très studieux, trop sérieux au goût d'Elena qui préférait les garçons plus extrovertis, mais il avait bien changé en trois ans, il était beaucoup plus mignon. Et pendant que Elena discutait, Sam la regardait discrètement. Mais qui était ce garçon ? Se demandait elle ? Elle n'entendait pas la discussion de là où elle était, elle aurait bien voulu participer à tout ça, mais elle préférait restait en retrait. Elena avait une façon d'aborder les autres qui la laissaient envieuse.

-C'est dans la poche ! Et un de plus !

- Qui est ce garçon ? Je ne le connais pas !

Elena s'était arrangée pour inviter Martin, il ne lui avait pas fallu longtemps pour le convaincre, c'était comme ça avec elle.

- Oh ! un ancien copain de classe, on était ensemble...

Sam et Elena continuèrent de discuter des préparatifs, il ne leur restait plus que 24h. pour tout préparer.

Ce matin Sam était devant son bol de céréales en train de rêvasser, elle avait promis à Elena de venir lui donner un coup de main, il fallait faire vite car, le temps passait . Elle s'habilla, enfila sa salopette en jean, et sortit en claquant la porte.

Elena habitait une rue derrière, dans une maison sur deux étages qui était beaucoup plus grande que celle de Sam. La façade était blanche. La porte était grande ouverte, Sam rentra et se dirigea vers le grand salon où se trouvaient Elena et une autre fille en train de discuter .

- Salut !

- Sam ! Je t'attendais ! Je te présente, Vivian.

Les deux filles se saluèrent

- C'est une amie de mon frère.

- Tien, tu ne m'avais pas dit que tu avais un frère ?

- Il est marié et vit avec sa femme en Californie !

Vivian était une fille afro-américaine elle était plus âgée, elle avait18 ans, c'était une fille très gentille et tout le temps en train de plaisanter.
- Vivian va s'occuper de la musique, toi Sam tu t'occuperas de préparer les boissons et le reste, pendant que moi, je finis de préparer ce qu'il manque.

-Au fait, Elena tu as trouvé quoi comme excuse à tes parents ?

- Oh ! en fait je ne leur ai rien dit ! ils n'en savent strictement rien ! je pense que d'ici qu'ils reviennent ! Ils sont à deux cent kilomètres de là. Et comme ils sont au mariage du cousin de la cousine du frère de ... Bref j'ai oublié ! mais ne vous en faites pas ! ils ne sont pas prêts d'arriver.

- Les filles se mirent au travail.

Au beau milieu de l'après midi la fête battait son plein, ils étaient vingt, pour la plupart ils dansaient sur une musique disco que Vivian avait mis, Elena mettait de l'ambiance, il fallait que la fête soit une des meilleurs de l'année. Danny était occupé à discuter avec Miguel dans un coin, il n'arrêtait pas de fixer Sam qui était occupée à discuter avec Martin, le garçon de la bibliothèque ; ils avaient échangé quelques mots. Martin sortait déjà avec une autre fille qui s'appelait Clara, mais elle n'était pas venue à la fête, on ne sait pas trop pourquoi !

Danny se demandait comment il pourrait bien faire pour inviter Sam, il en mourait d'envie mais, il n'osait pas, son frère aurait été là il aurait déjà ...

Tout à coup la porte d'entrée s'ouvrit et Raphaël le frère de Danny et toute sa clique de copains étaient entrée sans y être invitée. La musique stoppa, Elena s'avança vers eux et fit signe à Vivian de remettre la musique.
-Raph. Je ne pense pas t'avoir invité ? Ils prirent place sur le canapé en repoussant quelques-uns et se servirent à boire. Puis se fut au tour de Danny d'intervenir.

- Comment peus-tu faire une chose pareille, Raph repoussa Danny avec son pied et lui dit : Tu vois frèro, tu n'es qu'un « mierdoso » à côté de moi, les filles il faut leur parler autrement ! Il pris le bras d'Elena et l'attira si fort qu'elle tomba sur ses genoux.

-Tu vois elles sont toutes folles de moi, elles ne me résistent pas.

Elena se releva aussitôt et pria Raph et ses amis de sortir de là au plus vite, personne n'osa bouger le petit doigt, vu l'écart d'âge il était préférable qu'ils ne fassent rien. Raph. sortit suivi de ses copains, sam rejoignant Elena qui était restée devant la porte d'entrée.

-Allons viens, ne reste pas là. Ils ne reviendront pas.

- Ils m'ont gâché ma fête. Elle se mit à pleurer et Sam et les autres vinrent la consoler.

- Je suis vraiment désolé, ajouta Danny qui ne savait pas comment se faire pardonner de ce qu'avait fait son frère. Il l'a pris par les épaules et la sera très fort contre lui, c'était bien la première fois que Danny tenait une fille dans ses bras !

Quelques invités étaient partis, la fête n'aurait plus lieu de continuer après ce chamboulement.

Il restait une dizaine de copains qui s'étaient proposés d'aider les filles pour tout débarrasser, quand tout à coup une voiture arriva et s'arrêta devant l'entrée .

- Merde ! Mes parents !

Ni une, ni deux, ils plongèrent dans l'armoire qui se trouvait dans le salon.

Elena fit l'air de rien et alla s'allonger sur le canapé.

- Mais comment ce fait il que vous soyez déjà là ?

- Ton père a eu un léger malaise et on a dû rentrer plus tôt. Et toi, comment ça va ?

- Papa ! Tu vas mieux ? Hein dit moi ?

-Ma fille ne t'inquiètes pas pour moi, je vais beaucoup mieux. C'est ta mère qui s'affole tout de suite, tu sais comment elle est !

Il fallait à tout prix sortir les autres de là, mais comment faire ? Avec les parents qui étaient présents, ce ne serait pas chose facile.

- Tu devrais aller t'allonger dans ta chambre papa !

- Va chercher un coussin dans l'armoire que ton père puisse s'allonger sur le canapé, il sera beaucoup mieux.

Elena se dirigea vers l'armoire et pensa à ce qu'il y avait dedans, se retourna et alla vers l'escalier pour aller dans sa chambre chercher le coussin.

- Elena ! Je t'ai dit que le coussin était dans l'armoire ! où vas tu ?
Sa mère alla vers l'armoire et Elena accourut pour l'en empêcher. Elle se mit devant et dit :

- Laisse maman je vais le prendre.

- Mais qu'est ce qui t'arrive ? Tu me caches quelque chose ma fille !

- « No ! Te lo juro ! C'est que je pen... elle n'eut pas le temps de finir sa phrase que Agueda Delgado ouvrit la porte et tout le monde dégringola à leurs pieds comme des rochers qui tombent d'une falaise.

- « Madre de dios » ! Qu'est-ce que c'est que ça ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fan-d-eric-close.bbgraph.com
martin7
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 25
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Souvenirs (parodie...)   Dim 23 Mar - 10:21

Je ne sais pas comment ils arrivèrent à se relever, mais on aurait cru qu'un cyclone était passé. En deux secondes tout le monde était sorti. Il fallait voir les yeux que Agueda fit à sa fille, je crois que Elena compris qu'il valait mieux aller se réfugier dans sa chambre, ce qu'elle fit.

Sa mère alla prendre un verre d'eau dans la cuisine pour se rafraîchir, quand soudain, elle entendit un petit bruit juste sous l'évier, elle ouvrit tout doucement la porte et vit surgir de là Sam qui s'était cachée.

- Bonjour Mme Delgado ! J'ai du mal à sortir de là !

- Agueda pris le balai et lui administra un coup sur la tête, ce qui fit sortir à toute vitesse Sam.

- Il y en a combien encore cachés ?

Après cette journée pittoresque Elena fut punie, elle n'eut pas le droit de sortir de chez elle pendant deux semaines en dehors des cours.

Quelques semaines après, Sam en rentrant de l'école, vit passer la moto de Raph. Elle fit demi tour et sam eut un moment d'hésitation, elle ne savait pas s'il fallait continuer ou pas. La moto s'arrêta pile poil devant elle, il enleva son casque mais se n'était pas Raph. C'était Jack Malone son meilleur copain qui faisait un tour avec la moto. Elle se rappelait de son visage, elle l'avait vu plusieurs fois avec le frère de Danny. Ce garçon là ne lui faisait pas confiance, il ne valait pas mieux que Raph. Ce n'était pas pour rien qu'ils étaient ensemble, d'ailleurs un signe les distinguait, ils avaient tous les deux une chaîne qui pendait à la ceinture, ils aimaient jouer les durs et s'entourer de filles . Que lui voulait il ? Sam ne brancha pas, elle suivi son chemin comme si de rien n'était. Il revint vers elle et lui dit.

- Tu vas où poupée ? J'peux te laisser devant chez toi si tu veux ? Il était là à la regarder en mâchouillant son chewing-gum.

-Allez, monte ! j't'emmène .
Elle ne savait pas s'il fallait monter, ou prendre ses jambes à son cou . De toutes façons elle ne risquait pas grand-chose à essayer de monter sur la moto ! Il la déposa juste devant chez elle. Sam descendit .

- Oh ! Merci pour le tour de moto !

A ce moment-là Danny venait de sortir devant chez lui et vit que Sam était avec Jack .

- On se reverra !
Depuis ils ne se quittèrent plus, Jack passait la chercher tous les vendredi soir à la sortie de l'école et ils allaient chez elle écouter de la musique. Jack était un garçon plutôt sympa malgré son air de chien battu, mais elle aimait avant tout sa compagnie.

Un jour que Jack était avec Sam en train de discuter dans la cuisine sa mère arriva et ne s'aperçut pas de la présence de Jack, elle monta au premier étage se changer et cria à Sam.

- Sam je t'ai dit cent fois de ne pas laisser tes culottes sales traîner.

Encore aujourd'hui après tant d'années, elle en rougit de honte.

Le souvenir le plus triste de ces années-là fut le jour où Sam perdit sa poupée Cyntia, le seul souvenir qui lui restait de son père qui lui avait offert le jour de ses 8 ans. Ce n'est pas qu'elle y jouait beaucoup, mais elle était particulièrement attachée à elle comme si c'était sa confidente et un jour que Sam était en train de discuter avec Danny il lui avait fait une réflexion qui n'était pas très gentille.

- Comment les mouches ont pu te « caguer » autant dessus ?

En voyant qu'elle était recouverte de tâches de rousseur. Elle lui envoya une baffe, ce qu'elle regretta plus tard et Danny s'était juré de lui faire payer, ce qu'il fit quelques jours après. Un jour qu'il était passé chez elle, il se faufila dans sa chambre discrètement et pris Cyntia et la jeta la tête la première dans les toilettes. Quelques heures après l'avoir cherchée partout dans la maison elle la trouva gisant la tête la première dans l'eau. Elle fut inconsolable, Elena lui proposa de lui donner la sienne en échange.
- Je ne veux pas de ta poupée, elle est brune et je n'aime que les blondes !...Dit elle en pleurnichant.

Deux jours après, Danny lui avoua que c'était lui qui avait commis cet acte criminel et qu'elle n'avait pas dû avoir ce geste-là avec lui, il ne supportait pas que les filles lèvent la main sur lui.

- Danny Alvarez, je te déteste. Elle le fusilla du regard et s'enfuit chez elle. Elle resta fâchée deux semaines et deux jours, puis ce fut les grandes réconciliations. Jack était passé un soir, comme il venait souvent rendre visite à Raph Et lui emprunta la moto et il commença à faire le cador alors que Sam et Danny étaient tous les deux en train d'admirer Jack qui leur faisait voir que les professionnels comme lui étaient capables de faire de la moto d'abord avec une main, ensuite sans les mains et là ! Il se prit une gamelle, il roula sous une voiture, heureusement pour lui la voiture était arrêtée et il fallut le sortir ensuite de là, ce qui ne fût pas chose facile. Il s'en tira avec une côte cassée et pour ce qui était de la moto elle finirait au paradis. Quand Raph vit ce qui était arrivé à sa moto, il jura de lui faire payer à Jack quand il rentrerait de l'hôpital.

Raph. avait passé tant de temps avec sa moto qu'il bichonnait, il passait une heure tous les soirs à faire briller les chromes, il lui avait même donné un nom « bonita » il l'aimait plus que n'importe quelle autre fille. Qu'est ce qu'il lui était passé par la tête pour accepter de lui la prêter à jack . Il avait même regretté le jour où il avait connu ce con de Jack, avait il dit.

Quand Jack rentra de l'hôpital Sam vint le voir et lui raconta que Raph était très en colère contre lui ce qui ne fût pas une surprise pour Jack. Il valait mieux attendre quelques jours avant d'aller lui rendre visite. Il ne revint pas dans le quartier avant un mois, le temps que tout se calme. Quand il rendit visite à Sam il tomba nez à nez avec Raph D'abord, il s'avança vers lui pour le saluer, mais Raph le pris par le cou et Jack perdit l'équilibre et tomba.

- Arrête ! Raph ! ne fais pas ça ! Cria Sam.

Elle essaya de les séparer, mais rien à faire elle était beaucoup trop faible pour pouvoir faire quelque chose. Raph avait traîné Jack sur quelques mètres et Sam criait tout ce qu'elle pouvait. Heureusement que Ma Alvarez était là.

Ah ! sacré Ma Alvarez, c'était la grand-mère, elle qui s'était occupé de ses petits enfants quand ils avaient perdu leurs parents. C'était un petit bout de femme très dynamique, un vrai typhon, même son petit fils à côté était un enfant de coeur. Elle avait travaillé très jeune dans une fabrique de cigares et même aujourd'hui avec ses quatre-vingt-douze ans elle fumait quelques Havanes. C'était peut-être ça qui l'avait aussi bien conservé. Elle sorti au pas de la porte quand elle entendit crier. Elle appela Danny .
- Danny ! « quien son esos canallas? » Comme elle ne voyait plus très bien elle ne se rendit pas compte que c'était son petit fils qui était sur Jack en train de le tabasser.

- Ma ! Fait quelque chose, mon frère va tuer Jack, si tu ne l'arrêtes pas !

Ma, lui lança la canne qui atteignit la tête de Raph. elle le pris ensuite par le col.

- « Canalla, verdugo », c'est comme ça que je t'ai éduqué, rentre immédiatement .

Jack se releva où plutôt on l'aida à se relever. C'est Ma, qui pensa ses blessures avec l'aide de Sam.

On entendit plus parler de raph., sa grand-mère l'avait envoyé chez une tante travailler à l'école aux champs dans la Havane, ça lui fairait le plus grand bien, avait elle pensé. Depuis ce jour, c'est Danny qui assumait la plupart des choses à la maison.

Un soir Danny eu l'idée de se cacher sous le lit de Ma, pour lui piquer un cigare qu'elle cachait soigneusement sous son lit dans une boîte entre le sommier et le matelas. Malencontreusement, il trébucha dans le pot de chambre que Ma laissait toujours sous le lit et se le renversa dessus. Il poussa un cri de dégoût qui réveilla Ma. Elle se leva les yeux fermaient et alla chercher la carabine qu'elle cachait dans un des tiroirs de la commode.

- Que personne ne bouge !

- C'est moi Ma ! Danny !...

Et comme il faisait noir dans la chambre elle ne vit pas qu'il était là. Elle sorti une jambe par la fenêtre du premier étage et en équilibre sur l'étendage qui était posé juste-là elle marcha tout le long du fil. Danny essaya de la rattraper, mais il était trop tard. Elle tira un coup en l'air et quand elle s'aperçut qu'elle était en équilibre elle essaya de faire demi tour. Tous les voisins étaient là ils avaient été réveillés par le coup de fusil, les uns criaient appeler la police ! d'autres une ambulance ! elle va se tuer. Sam et sa mère était venu voir ce qui se passé, Sur le coup, Sam pensa qu'il était arrivé quelque chose à Danny, elle couru chez lui et vit qu'il était en train d'enjamber la fenêtre pour essayer de rattraper sa grand-mère.

- Danny ! je t'en supplie ne fait pas ça ! tu vas te tuer !

Ma, la carabine à la main et la chemise de nuit relevée juste au-dessus de la taille traversa comme une funambule jusqu'à sa chambre. Les voisins qui virent la scène se mirent à applaudire en voyant avec quel succès Ma nous avait réalisé cet exploit.

- Danny ! mais tu étais où ? Je croyais qu'il était arrivé quelque chose !

- Non ! Ma j'ai juste eu peur !...

Depuis ce jour l'envie de cigares lui passa totalement.

Sam ouvrit les yeux un instant et se mit à éclater de rire.

- Que vous arrive-t-il Samantha ?

- Maintenant que j'y pense ! Ma était nue sous sa chemise!

Elle sorti de là en pouffant de rire. Elle croisa Jack dans les couloirs, son regard n'avait pas changé depuis toutes ses années.



FIN

***************************************************

voilà j'espère que ça vous à plus , a vous la parole maintenant

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fan-d-eric-close.bbgraph.com
kelly
nouveau
nouveau
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: souvenirs   Mar 25 Mar - 8:31

Bravo Martin pour ta fic j'ai adoré et j'en redemande encore et encore Le moment que j'ai préféré s'était avec Ma Alvarez je me suis trop marré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mrs Fitzie
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 29
Localisation : Bruxelles (dans les bras de Martin si possible)
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: Souvenirs (parodie...)   Ven 4 Avr - 11:14

J'aime bien tes fics complètement décalée par rapport à la série. Je vois que toi non plus tu n'as pas résisté à l'envie de te mettre dedans ... Mais c'est vrai au juste, pourquoi elle était pas à la fête la petite Clara? lol!

_________________

Ban by Sevnol et ava by Maéva.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mrsfitzie
martin7
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 25
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Souvenirs (parodie...)   Dim 6 Avr - 10:36

merci!

oh ben Clara n'était pas à la fête parcequ'elle avait des parodies à écrire^^
Nan ben j'avais pas envie de me mettre dans cette situation...
et aussi le personnage de Clara était là que pour boucher un manque de personnage.

voilà je crois que l'explication est complète lol!^

ps: si tu veux je pourrai te faire apparaître dans une prochaine parodie, non?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fan-d-eric-close.bbgraph.com
Mrs Fitzie
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 29
Localisation : Bruxelles (dans les bras de Martin si possible)
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: Souvenirs (parodie...)   Mar 8 Avr - 11:14

Aaaaaaah mais je ne demande pas mieux moi. On m'a déjà fait le coup et j'étais au septième ciel.
Donc, la prochaine est pour quand?

_________________

Ban by Sevnol et ava by Maéva.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mrsfitzie
martin7
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 25
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Souvenirs (parodie...)   Mar 8 Avr - 11:49

ben j'ai déjas écrit une nouvelle parodie, je la poste dans peu de temps...
et la prochaine... il faut que l'imagination vienne^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fan-d-eric-close.bbgraph.com
Mrs Fitzie
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 29
Localisation : Bruxelles (dans les bras de Martin si possible)
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: Souvenirs (parodie...)   Mer 9 Avr - 11:06

Yahooooooooooo. happy Et pour l'imagination, je connais ça. Prends ton temps, je saurai être patiente.

_________________

Ban by Sevnol et ava by Maéva.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/~mrsfitzie
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souvenirs (parodie...)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souvenirs (parodie...)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vos meilleurs souvenirs de Judas Priest sur scène...!!
» Prison Biesse (Parodie walonne de Prison Break)
» parodie Neil Young VS Will Smith
» Souvenirs, souvenirs de Dijon .....
» [Parodie] Tom Kaulitz et Ria

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
fan d'éric close :: autres :: fan fic-
Sauter vers: